Du côté du CArCoB....

Florianne Meurant, bibliothécaire-documentaliste, a travaillé durant 8 mois au sein de notre équipe. Elle fait le point sur son travail et nous décrit les richesses de la bibliothèque... Du côté des archives, Marie-Louise Veldeman, veuve de Michel Vanderborght, nous a légué un fonds varié constitué notamment de papiers personnels, photographies et, plus original, une belle collection de foulards des Festivals mondiaux de la Jeunesse.

Valorisation de la bibliothèque

 

Si le CArCoB recèle de nombreux trésors, certains restent mal valorisés et donc méconnus. C’était le cas de la bibliothèque : une section entière n’était pas mise en ligne et notre catalogue ne permettait pas de recherche par mots-clefs. En janvier dernier, nous avons décidé d’y remédier en indexant ces collections dans Pallas.
La bibliothèque du CArCoB s’organise en trois sections :

  • les ouvrages édités par des maisons d’édition étrangères
  • les ouvrages édités en Belgique
  • les ouvrages édités par le PCB.
     

La bibliothèque étrangère, intégrée au catalogue depuis janvier, compte quelques 2300 ouvrages portant, notamment, sur l’histoire des communismes au niveau international (eurocommunisme, dissidences, Komintern, PCUS, PCF, PCI, etc.) ; la Guerre froide ; les différents épisodes révolutionnaires (France, Chine, Cuba) ; la guerre d’Espagne ; la Seconde guerre mondiale et le sort de l’Allemagne après-guerre ; les classiques du marxisme (philosophie et économie marxistes, œuvres complètes de Lénine, Marx, Trotsky, Staline) ; l’histoire de l’URSS ; la paix ; la question du nucléaire, et bien d’autres choses encore.
La bibliothèque belge recense 1700 volumes parmi lesquels des ouvrages consacrés à l’histoire des différentes branches du mouvement ouvrier ; des biographies de militants (communistes ou non) ; l’histoire contemporaine de la Belgique (luttes sociales, Question royale, gouvernement en exil, colonisation du Congo, etc.) ; des récits sur la Seconde guerre mondiale, la Résistance, les camps de concentration ; les mouvements wallon et flamand ; des rapports de congrès de la FGTB et de la CSC, entre autres choses.
Enfin, la bibliothèque communiste renferme des ouvrages écrits par d’anciens militants du PCB, retraçant l’histoire du parti et l’histoire du mouvement ouvrier communiste.
Précisons encore que la bibliothèque continue de s’enrichir par l’acquisition des dernières parutions sur l’histoire des communismes.
Outre la bibliothèque, nous avons contribué à la plus-value des brochures éditées par le PCB et ses organisations apparentées en les indexant dans Pallas. Ces brochures comprennent des programmes électoraux, l’évocation des grandes batailles sociales, des rapports de congrès, les plus anciennes datant des années 20.

 
Floriane Meurant
 

 

Les périodiques : (re)vivre l’Histoire au jour le jour

 

Outre les archives et la bibliothèque, le CArCoB possède aussi une vaste collection de périodiques comptant quelques 1300 titres. Que vous soyez chercheur, étudiant ou simple amateur, sachez que la section « périodiques » du CArCoB constitue une incroyable source de richesse historique.
En effet, le CArCoB conserve la presse centrale et régionale du PCB et de la JC depuis 1921.

La presse centrale du PCB

Le CArCoB offre un accès à des titres tels que L’Exploité, L’Ouvrier communiste, Le Drapeau Rouge (collection complète comprenant les éditions régionales), La Voix du Peuple ou encore Avancées.

La presse des Jeunesses communistes

Dans ces collections, vous pouvez consulter, entre autres, les numéros du Jeune Exploité, de La Jeunesse Nouvelle, de La Jeune Garde, Jeune Belgique, L’Offensive ou Oxygène.

 

L’état des collections de périodiques est accessible dans le catalogue en ligne Pallas, à partir de notre site internet Toutefois, n’hésitez pas à prendre contact avec nos archivistes dans le cadre de vos recherches.
Le CArCoB ne se limite pas au mouvement communiste belge. Il s’intéresse à la mémoire du mouvement ouvrier en général. Dans cette optique, le centre conserve également des périodiques issus de la presse communiste étrangère (toutes tendances confondues), de la presse clandestine , du mouvement syndical, de la Résistance,…

Soulignons que trois documents PDF sont accessibles sur le site du CArCoB :

  • Les périodiques communistes retracent l’histoire du mouvement ouvrier parallèlement aux différents périodiques édités ;
  • Aperçu de la presse politique énumère une série de périodiques non communistes ;
  • Les revues scientifiques et professionnelles en cours reprennent les revues éditées par d’autres centres d’archives.
     
Floriane Meurant
 

 

Acquisitions

 

Les archives "Michel Vanderborght"

 

Né en 1925, Michel Van-derborght, cuisinier de profession, fut un très jeune résistant. Adhérant au PC à la libération, il milite activement à la Jeunesse Populaire et en devient l’un des secrétaires nationaux. Il subit la répression dans la campagne contre Léopold III et sa condamnation est l’occasion d’une grande campagne pour son acquittement. Militant à Lou-vain et ensuite à Ninove pour le PCB, il est pendant plusieurs années secrétaire national de la Jeunesse communiste et, comme tel, l’un des organisateurs des Festivals mondiaux de la Jeunesse. Il assure le lien avec la Fédération mondiale de la Jeunesse démocratique et est également parmi les initiateurs des marches antiatomiques.
Sur le plan professionnel il assume ensuite des responsabilités à « Tourisme Populaire », mais aussi dans une agence publicitaire, le Bureau International de Presse (BIP), qu’il a imaginée au service de multiples organisations de gauche. Entré au Comité central du PC en 1982, il va s’investir dans la défense des valeurs portées par la Résistance, au Front de l’Indépendance dont il devient vice-président. Bientôt, il sera appelé à la présidence de la Fédération Internationale de la Résistance, menant une lutte incessante dans la dénonciation des résurgences des groupes fascistes.
Dans le mois qui a précédé son décès en septembre 2010, il nous avait accordé, servi par une mémoire remarquable, une très longue interview qui retraçait les débuts de son parcours. Une suite devait y être donnée qui ne put malheureusement se faire.
Sa veuve, Marie-Louise Veldeman a fait don au CArCoB de riches archives qui couvrent essentiellement son activité de communiste, dans les fédérations qu’il a animées, à la JPB et à la JCB, ainsi que l’écho du rôle qu’il assuma, aux côtés d’Eddy Poncelet, auprès des dirigeants congolais, dont Patrice Lumumba.

 
Nos fonds s’enrichissent régulièrement grâce aux dons et aux dépôts d’archives d’anciens militants, qu’il s’agisse de papiers personnels, de photographies ou de tous autres documents illustrant l’histoire du communisme en Belgique. Vous avez peut-être des documents qui pourraient contribuer à l’enrichissement de cette histoire. Ne les jetez en aucun cas, pensez à les déposer au CArCoB. Nous nous tenons à votre disposition pour toutes informations.
 

PDF - 1.3 Mo
Télécharger ces articles sous format pdf