Actualités

Fils du peuple ...l’histoire de ma vie par Marcel Couteau

De l’usine au Parlement en passant par le Conseil communal et le mayorat de sa ville Le Roeulx, le parcours de l’ouvrier Marcel Couteau est loin d’être banal. Il nous le raconte, comme il est, avec simplicité et conviction.
L’auteur expose ses origines familiales ancrées dans un milieu ouvrier. Le père, Jules Couteau est un militant communiste, résistant, il sera aussi élu communal. Très tôt, Marcel Couteau prend conscience de sa condition sociale, il la revendique. Bon élève, intelligent, il choisit cependant de travailler à l’usine avec son papa. Sa conscience de classe se conforte, il devient syndicaliste. Très proche de ses compagnons de travail, il va être porté à la tête de la délégation syndicale de son usine Anglo-Germain (La Louvière), contre la volonté des instances syndicales. Il reste fidèle à ses convictions politiques. 1967, l’entreprise menace de fermer. Marcel Couteau convainc les travailleurs d’occuper l’usine contre l’avis des directions syndicales. Un bras de fer s’engage. Un vaste mouvement de solidarité en Belgique mais aussi à l’étranger apporte un soutien extraordinaire aux grévistes. Le 1er ministre de l’époque est sollicité. Un concordat peut être conclu, mais ne sera pas signé par les responsables syndicaux. L’usine ferme. La plupart des ouvriers sont reclassés, pas Marcel. Le Parti Communiste le désigne tête de liste aux élections législatives. Marcel Couteau est élu Député de l’Arrondissement de Soignies. Il siègera durant deux mandats. Il est alors engagé comme Secrétaire national de PCB. Parallèlement à son action syndicale, Marcel s’est engagé politiquement dans sa commune du Roeulx, Après une première tentative infructueuse, il est élu conseiller communal en 1970. En 1976, une stratégie d’union progressiste (UDP) est couronnée de succès. La gauche renverse la majorité de droite. Marcel devient Echevin de Travaux et entreprend de réorganiser le service des travaux dans le cadre de la fusion des communes. Il est aussi un fer de lance du combat des habitants de Thieu expropriés en raison de l’élargissement du canal du Centre. En 1982, la gauche progresse, mais ne parvient pas à s’entendre, L’UDP conclut un accord avec les intérêts communaux. Marcel Couteau devient bourgmestre durant trois ans et redevient Echevin des Travaux après trois ans. Aux élections suivantes, la gauche est reléguée dans l’opposition. Marcel continuera à être élu jusqu’à aujourd’hui. On célèbre ses cinquante années de mandat communal en octobre 2020.

 

En vente dès à présent au CArCoB, prix : 15 €

 
23 novembre 2020

Accueil

 

Le CArCoB est un centre d’archives privées, reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui rassemble et met à la disposition du public des collections comprenant archives, livres et brochures, photos, affiches, périodiques et films se rapportant à l’histoire du mouvement ouvrier en Belgique, principalement le Parti communiste et les diverses organisations qui y furent liées. Mais aussi une riche documentation historique sur les mouvements pacifistes, de solidarité internationale et de lutte contre le colonialisme et l’apartheid.

Adresse : rue de la Caserne 33 - 1000 Bruxelles - Belgique, tél. 00 32 (2) 513 15 83 et 00 32 (2) 513 61 99
Horaire : du lundi au vendredi de 9h30h à 17h
 
JPEG - 58.5 ko
Salle de lecture du CArCoB

En collaboration avec son homologue flamand, le Dacob, le CArCoB gère les archives émanant du Parti communiste de Belgique (1921-1989). Il est le dépositaire des copies des documents relatifs à la Belgique conservés dans les archives de l’Internationale communiste à Moscou (RGASPI) ainsi que de nombreuses archives personnelles de ses militants.

JPEG - 36.4 ko
8ème congrès du PCB en 1946

La bibliothèque recèle quelques milliers de titres des périodiques édités par ses organisations. Elle détient également des milliers de précieuses brochures émanant de toutes les organisations ouvrières de Belgique, la totalité des publications du PCB et de la JCB et de très nombreuses éditions des partis communistes dans le monde.

Ses collections d’affiches et de photos offrent un panorama des luttes menées par le PCB, la Jeunesse communiste, le mouvement de la paix, les associations culturelles et sociales.

L’ensemble de ces collections est répertorié progressivement dans le catalogue en ligne uDesk. Une aide à la consultation et des outils de travail "papier" sont disponibles dans la salle de lecture et auprès des archivistes.

 

 

Code de respect des usagers culturels en Fédération Wallonie-Bruxelles (PDF)